Acquéreurs

L’ACQUEREUR EN VIAGER

Acquérir en viager présente les 4 avantages suivants:
- Construire une FUTURE RETRAITE largement DEFISCALISÉE,
- Bâtir un PATRIMOINE RETRAITE à des conditions inégalées,
- OPTIMISER sa situation FISCALE,
- BATIR l’AVENIR de vos ENFANTS.

CONSTRUIRE SA FUTURE RETRAITE DEFISCALISEE

« en acquérant un viager occupé, revendu à son terme en viager libre »

Un viager occupé subit, en effet, une DÉCOTE, fonction du sexe et de l’âge du vendeur. Le tableau ci-après la détermine par tranche de 5 ans. VALEUR OCCUPATION (DECOTE)

AGE VENDEUR 70 ans 75 ans 80 ans 85 ans 90 ans
Femme 50% 42% 34% 27% 23%
Homme 43% 36% 30% 25% 22%

A la fin de l’occupation, vous revendrez, si vous le souhaitez, en VIAGER LIBRE qui générera pour vous un BOUQUET et une RENTE bien supérieurs, car le bien est revendu libre et revalorisé. En fait, par expérience, le surplus de bouquet vous remboursera quasiment celui que vous avez versé et les rentes payées. La rente que vous toucherez alors ne vous aura presque rien coûté, et vous bénéficierez, après 69 ans révolus, d’un abattement fiscal de 70% sur la rente perçue.


BATIR UN PATRIMOINE-RETRAITE LOCATIF

Par le simple fait de l’achat d’un VIAGER-OCCUPE, vous devenez propriétaire immédiatement d’un bien immobilier que vous pourrez, lorsqu’il se libérera, habiter ou louer. Dans cette hypothèse, le RENDEMENT immobilier devra se calculer non sur la valeur libre (6 % par exemple) mais sur ce que vous avez réellement payé, c’est-à-dire, la valeur occupée, ce qui, mathématiquement, donne un rendement de 12 % si la décote d’occupation était de 50 %. Votre rendement locatif serait donc en fait le DOUBLE d’un rendement locatif ordinaire.


OPTIMISER SA SITUATION FISCALE

  • Une rente viagère, un revenu foncier et une retraite traditionnelle ne sont pas soumis aux mêmes prélèvements fiscaux.

    SEULE, la RENTE VIAGÈRE bénéficie d’un abattement fiscal important:

    - 70 % après 69 ans révolus,
    - 60 % entre 60 et 69 ans

    Les revenus fonciers et la retraite traditionnelle, en ce qui les concerne, ne bénéficieront plus du moindre abattement à compter des revenus 2006.

  • Un autre intérêt fiscal pour l’acquéreur, réside dans la réduction d’ISF que représente la jouissance réservée et la capitalisation de la rente. Pour ceux soumis à cet impôt, n’aura à être déclarée que la valeur résiduelle du bien, déduction faite de la capitalisation de la réserve de jouissance, et des rentes à payer, ce qui limite fortement la masse taxable.

    En outre, le vendeur s’étant réservé la jouissance, règlera la taxe d’habitation, une petite partie du foncier (ordures ménagères), ainsi que toutes les charges supportées par un locataire.

    L’acquéreur ne supportera que le solde de l’impôt foncier et les grosses réparations, c'est-à-dire moins qu’un propriétaire normal.

  • Enfin, intérêt majeur , l’acquéreur « encaisse » de fait un revenu locatif exonéré d’impôt, qu’il capitalise jusqu’à la fin de la réserve d’occupation et qui représente en capital la valeur même de cette réserve, s’ajoutant à la revalorisation du bien. A sa fin, c’est-à-dire à la libération des lieux, l’augmentation de valeur du bien par rapport à son prix d’achat représentera un REVENU EXONERÉ.

    Ainsi, acquérir un viager occupé représente bien pour l’acquéreur un INVESTISSEMENT INTELLIGENT.


BATIR UN PATRIMOINE POUR VOS ENFANTS

La franchise de droits de donations, de 150 000 € par enfant, et de 30 000 € par petit-enfant permet tous les 6 ans de leur refaire une donation nouvelle.

En achetant un viager par enfant ou petit-enfant, dès son plus jeune age, vous leur constituez ainsi un patrimoine immobilier pour leur entrée dans la vie active.

Vous réalisez un investissement à un taux quasiment nul (seule variante l’indice de la rente).


En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services adaptés à vos centres d'intérêts et réaliser des statistiques de visite du site.

En savoir plus Fermer